3 août 2021

Ensemble-École promotion 2021-2022

Bruno Bonhoure et Khaï-Dong Luong

Imaginez et créez, de bout en bout, un spectacle de musique médiévale pour un festival

Atelier de recherche-création pensé par l’ensemble La Camera delle Lacrime pour le Centre International de Musiques Médiévales – Du Ciel aux Marges

Au travers de ce dispositif, nous souhaitons donner aux bénéficiaires le goût d’entreprendre et leur permettre de confronter leurs conceptions théoriques à la réalité du terrain. Du fait du travail en collectif, des situations diverses et variées surviendront : comment s’organise le leadership et à partir de quels critères ? comment trouver des compromis lorsque les avis divergent ? ces compromis sont-ils souhaitables ? comment faire entendre sa voix au sein d’un collectif ? pour quelles raisons le projet porté par la promotion 2020 aura été un succès ou, au contraire, aura vu émerger des difficultés ?

L’analyse bienveillante de ces situations effectuée par des professionnels extérieurs permettra aux bénéficiaires de prendre du recul sur leurs positions lors de la mise en place d’un projet co-construit, et leur fournira des éléments de réflexion pour envisager des attitudes alternatives.

Ces problématiques seront récurrentes quels que soient les domaines d’activités dès lors que l’étudiant évoluera dans un cadre créatif.

Qu’est-ce que l’ensemble-école  ?

L’ensemble-école est un dispositif pédagogique imaginé par l’ensemble La Camera delle Lacrime avec le Centre International de Musiques Médiévales – Du Ciel aux Marges. Réunis au sein d’une formation musicale à géométrie variable (dénommée ensemble-école) pendant une année scolaire et encadrés par Bruno Bonhoure et Khaï-Dong Luong, les directeurs artistiques de l’ensemble La Camera delle Lacrime, les bénéficiaires auront pour mission de créer un spectacle qui sera programmé dans le cadre du festival des Marteaux de Gellone organisé par le Centre International de Musiques Médiévales – Du Ciel aux Marges.

L’ensemble-école est un projet de formation par la praxis qui permet aux étudiants de se confronter aux enjeux et aux problématiques de la direction artistique et administrative d’un projet artistique professionnel. Son objectif est d’encourager les bénéficiaires à s’interroger sur toutes les questions ayant attrait directement ou indirectement au processus de création et de production d’un spectacle.

Le projet pédagogique

Les bénéficiaires de l’ensemble-école seront amenés non seulement à travailler la partie artistique mais aussi à établir un planning de production, écrire des textes de présentation d’une démarche artistique et d’un projet de création, et si besoin, gérer un budget, rechercher des financements. Les contenus pédagogiques invitent les bénéficiaires à se mettre dans la peau d’un entrepreneur-créateur pour faire advenir par le « faire » les questionnements fondamentaux liés à la création d’un spectacle musical professionnel.

L’ensemble-école n’est donc pas une formation à l’interprétation, ni à la direction artistique, ni même à la mise en scène, à l’écriture dramatique ou à la scénographie, mais une invitation à développer par soi-même et en groupe, les savoirs, les savoir-faire, les savoir-être et les compétences fondamentales nécessaires pour la conduite d’un projet artistique professionnel grâce à un dispositif pédagogique de mise en situation dans des conditions professionnelles.

L’ensemble-école est donc un parcours de recherche-création pour « expériencer » le processus d’élaboration d’une pratique spectaculaire contemporaine de musique médiévale dans des conditions réelles de production professionnelle.

Quel est le quotidien d’artiste-interprètes réunis dans un ensemble professionnel ? Comment la recherche-création s’organise-t-elle dans ce contexte ? Qu’est-ce que la direction artistique d’un ensemble musical ? Qu’est-ce qu’un projet artistique ?

Nous n’utilisons pas le verbe expérimenter dans la mesure où il ne semble pas permettre de rendre compte de toute l’étendue du dialogue en aller-retour entre le faire, et le patrimoine « actionnel ».

A qui s’adresse l’ensemble-école ?

L’ensemble-école s’adresse à toute personne ayant le désir de vivre cette expérience de la recherche-création à travers l’ensemble des étapes de cette aventure humaine dans ses dimensions sociales, philosophiques et économiques.

Vous serez amenés à travailler au sein de l’ensemble-école sur un ou des postes en lien avec les activités suivantes :

  • Jeu, interprétation et recrutement : voix, instrument
  • Mise en scène : écriture dramatique, scénographie, costume, décors, lumière
  • Présentation à l’oral : démarche artistique, projet de création
  • Écriture : arrangement, transcription, texte de présentation
  • Gestion de la production : organisation des plannings, convocation des personnes, réservation des lieux, gestion du matériel
  • Médiation avec les publics : faire venir des publics pour le filage
  • Administration : gestion du budget, recherche de financement complémentaire

La liste n’est pas exhaustive, elle s’adaptera au projet de création de l’ensemble-école.

Équipe

  • Ensemble-école : chanteurs, instrumentistes, parmi lesquels :
    • Une personne pour l’écriture dramatique du projet, le conducteur
    • Une personne relais (planning, escola n’eblon, chant grégorien, FDR)
  • Service Civique du CIMM sur production, communication et médiation avec les publics – JEMA

  • Créateur lumière

Planning de progression

28 septembre (après-midi) – Rencontre de l’ensemble école avec Khaï-dong Luong et Bruno Bonhoure

  • Présentation du projet

  • Le processus et ses étapes

Octobre – Référent du projet pour organiser les visio

  • Résidence 1 en distanciel : 2 ou 3 visio pour travailler sur l’écriture

  • Objectif : écriture du conducteur spectacle, avec les pièces à interpréter. + écriture texte ensemble, texte projet.

6-7 novembre

  • Résidence 2 en présentiel avec le créateur lumière + prévoir une demi-journée avec les élèves de Brice Duisit et de Damien Poisblaud

  • Objectif : écriture et finalisation du conducteur spectacle, avec les déplacements, et les pièces à interpréter. + Texte ensemble finalisé, Texte projet finalisé, Photo de l’ensemble fixée

Arrivée du service civique qui prend le relais sur la production et l’organisation des résidences et des visios

1 visio (si nécessaire) pour faire le point et préparer la résidence 3.1 en autonomie

Décembre à février 

Un week-end pour travailler la musique et les enchaînements.

Pas forcément nécessaire avec les élèves de Brice et de Damien.

Deux possibilités :

  • Formule 2 jours sur 1 week-end
    • Janvier – Février en autonomie
    • Résidence 3 en présentiel
  • Formule 2 jours sur 2 week-end
    • Novembre – Décembre en autonomie
    • Résidence 3.1 en présentiel
    • Janvier – Février en autonomie
    • Résidence 3.2 en présentiel

18 ou 21 mars

  • 1 visio préalable pour faire le point et préparer la résidence 4.1

  • Résidence 4.1 en présentiel : un jour de travail en semaine JEMA + prévoir dans le planning l’intégration des élèves de Brice et de Damien

Avril

  • Résidence 4.2 en présentiel : un jour en week-end pour travailler la musique et les enchainements. Pas forcément nécessaire avec les élèves de Brice et de Damien

23-26 mai

  • 1 visio préalable pour faire le point et préparer la résidence 5 

  • 23-24 mai : Résidence 5 en présentiel avec le créateur lumière

  • 25 mai : répétition dans l’abbatiale avec le créateur lumière

  • 26 mai : création (avec le créateur lumière) dans le cadre du festival Les Marteaux de Gellone

 

Horaires :

10h00 – 13h00 / 14h00 – 17h00

Lieux :

  • Montpellier (34000) : Université Paul-Valéry Montpellier 3, Maison des chœurs
  • Saint-Guilhem-le-Désert (34150)

Inscription en ligne : ici

Contact : 

Tarifs :

  • Normal, frais pédagogiques : 240 € + 15 € d’adhésion au CIMM
  • Réduit, frais pédagogiques : 195 € + 5 € d’adhésion au CIMM
  • Étudiants du département Musique et Musicologie de l’université Montpellier 3 et élèves du CRR Montpellier 3M : exonérés des frais pédagogiques + 5 € d’adhésion au CIMM

 

Biographie

L’expérience du spectacle vivant

La Camera delle Lacrime se caractérise par une double conduite artistique assurée par le chanteur Bruno Bonhoure et le metteur en scène Khaï-dong Luong. La conception des programmes, le choix des répertoires, l’invitation faite aux musiciens et aux chanteurs s’opère toujours après un temps important de questionnements et de réflexions. C’est ce qui fait la force et l’identité singulière de cet ensemble. Avec le concours de spécialistes et universitaires, La Camera delle Lacrime a pour vocation la création de pratiques spectaculaires organisées à partir de sources patrimoniales du Moyen Âge, essentiellement des XIe, XIIe et XIIIe siècles dans une perspective contemporaine qui prend acte de l’écart entre la source médiévale et sa manifestation sonore et visuelle lors du spectacle produit. Son activité de diffusion professionnelle permet à cette compagnie de présenter ses créations en France dans les hauts-lieux de la musique classique et de la musique ancienne : Philharmonie de Paris, Festival de la Chaise-Dieu, Fondation Royaumont, scènes nationales et conventionnées, maisons d’opéras.