FABRIQUE DE MUSIQUES médiévales

Direction Gisèle Clément

L’être-ensemble est celui d’un ensemble sensible (Bernard Stiegler, De la misère symbolique)

La diversité et la qualité des partenariats qui sont au cœur même du CIMM concourent à la mise en place d’actions fondées sur la rencontre et le partage, valeurs éprouvées mais toujours à promouvoir et inscrire dans l’actualité de notre monde. Des rencontres humaines et des partages de compétences entre artistes, artistes-chercheurs, luthiers, archéo-luthiers, chercheurs universitaires et doctorants pour oeuvrer ensemble à la création, à la recherche et à la formation dans le domaine des musiques médiévales. Des rencontres et des processus qui sont également en phase avec les enjeux du développement actuel de la recherche-création dans l’université.

Les différentes pratiques coordonnées et mises en oeuvre par le CIMM sont pensées dans une forme de synergie, en elle-même opérante, qui permet la production d’objets culturels à destination des publics. Festival, concerts, cycles de formation, journées d’étude, salon et ateliers d’archéo-lutherie, films documentaires, actions d’éducation artistique et culturelle s’adressent à tous, élèves ou amateurs, étudiants ou professionnels, chanteurs, instrumentistes ou luthiers, grand public ou spécialistes. Ainsi, le projet Musiques médiévales au XXIe siècle porté par le CIMM s’attache à transmettre des musiques vivantes autant qu’à sauvegarder et offrir au partage un précieux patrimoine musical et sensible.

 

 

gisèle clément

Fondatrice et directrice du Centre International de Musiques Médiévales – Du ciel aux marges (CIMM)

Enseignante-chercheuse à l’université Paul-Valéry – Montpellier 3, ancienne élève de Marie-Noël Colette (EPHE, Paris) et Olivier Cullin (Université François-Rabelais de Tours), ainsi que du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, ses recherches portent sur le chant liturgique occidental, en particulier sur les chants de procession (genèse du processionnal, constitution et circulation des répertoires, IXe -XVe s.), sur les offices de saints et sur le motet des XIIIe et XIVe siècles. Grâce au CIMM et à la relation étroite avec les artistes, elles s’élargissent vers les questions liées à matière sonore (modalité, vocalité, sonorités), au geste et au corps. Depuis 2007, elle développe avec des chanteurs et instrumentistes professionnels spécialisés un travail de valorisation de la recherche et de transfert des savoirs orienté vers le spectacle vivant et la formation pratique. Dans cet objectif, elle a fondé en 2014 le Centre International de Musiques Médiévales – Du ciel aux marges (CIMM). Voir dans les musiques médiévales, au-delà d’un magnifique patrimoine immatériel, des musiques vivantes, posant à la fois les questions de leur restitution (approche historique et anthropologique) et celles de la scénologie du spectacle contemporain (recherche-création), voilà ce qui oriente tout son parcours de chercheuse et d’enseignante.

actualités

Master Recherche, pratique et création en musiques médiévales

Lire l'article en entier

Les Cornemuses : organologie, facture, modes de jeu, fonctions – Colloque 27-29 mai 2021

Lire l'article en entier

Salon d’archéo-lutherie 29 et 30 mai 2021

Lire l'article en entier

Festival Les Marteaux de Gellone – 22 mai-2 juin 2021

Lire l'article en entier