FABRIQUE DE MUSIQUES médiévales

Direction Gisèle Clément

 

Depuis sa création, le CIMM est attentif à la diversité des publics auxquels il propose de découvrir, d’étudier ou de développer les musiques médiévales dans leur actualité et dans la pluralité de leurs esthétiques. Les étudiants, les amateurs ainsi que les professionnels trouveront cette année encore une offre de formation riche et plurielle, qui se décline tout au long de l’année sous la forme de week-ends, de stages ou de cours réguliers. En résonance avec la programmation de concerts à Montpellier, le festival Les marteaux de Gellone permettra aux publics mélomanes, aux publics curieux ainsi qu’aux habitants et aux visiteurs de Saint-Guilhem-le-Désert de profiter d’une programmation de concerts et d’événements musicaux in situ, de découvrir et d’acheter des instruments auprès des nombreux luthiers présents au salon d’archéo-lutherie sur la place du village, ou de suivre les conférences et débats sur l’actualité de la recherche musicale et musicologique dans le cadre du colloque associé au festival. Les publics scolaires feront l’objet d’une attention particulière pour la nouvelle promotion de l’ensemble-école lors des actions d’éducation artistique et culturelle qui jalonnent leur parcours de formation. Cinq résidences de création réparties tout au long de l’année s’inscrivent en lien avec la dynamique du programme. Elles constituent autant d’espaces privilégiés pour interroger et restituer une forme vivante de ces musiques.

Avec la contribution du CIMM à la création du Master Recherche, pratique et création en musiques médiévales à l’université Paul-Valéry, premier master européen en recherche-création pour ce répertoire musical, la saison 2021-2022 offrira une nouvelle occasion de diversifier les publics, tout en continuant d’impulser des dispositifs favorisant le fructueux dialogue entre recherche et création.

 

 

gisèle clément

Fondatrice et directrice du Centre International de Musiques Médiévales – Du ciel aux marges (CIMM)

Enseignante-chercheuse à l’université Paul-Valéry – Montpellier 3, ancienne élève de Marie-Noël Colette (EPHE, Paris) et Olivier Cullin (Université François-Rabelais de Tours), ainsi que du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, ses recherches portent sur le chant liturgique occidental, en particulier sur les chants de procession (genèse du processionnal, constitution et circulation des répertoires, IXe -XVe s.), sur les offices de saints et sur le motet des XIIIe et XIVe siècles. Grâce au CIMM et à la relation étroite avec les artistes, elles s’élargissent vers les questions liées à matière sonore (modalité, vocalité, sonorités), au geste et au corps. Depuis 2007, elle développe avec des chanteurs et instrumentistes professionnels spécialisés un travail de valorisation de la recherche et de transfert des savoirs orienté vers le spectacle vivant et la formation pratique. Dans cet objectif, elle a fondé en 2014 le Centre International de Musiques Médiévales – Du ciel aux marges (CIMM). Voir dans les musiques médiévales, au-delà d’un magnifique patrimoine immatériel, des musiques vivantes, posant à la fois les questions de leur restitution (approche historique et anthropologique) et celles de la scénologie du spectacle contemporain (recherche-création), voilà ce qui oriente tout son parcours de chercheuse et d’enseignante.

actualités

saison artistique 21-22

Lire l'article en entier

formations 2021-2022 – inscriptions ouvertes

Lire l'article en entier

Le CIMM recrute un.e chargé.e de production

Lire l'article en entier

Master Recherche, pratique et création en musiques médiévales

Lire l'article en entier