11 septembre 2022

Chant Grégorien, niveaux 2 et 3

Damien Poisblaud

Le chant grégorien nous est, aujourd’hui encore, invinciblement connu comme ce chant religieux aux contours lisses et à l’allure quelque peu éthérée entendu dans certains monastères d’Occident. Pourtant, ce style, issu de la réforme solesmienne, n’a guère plus d’un siècle d’existence et beaucoup de travaux récents tendent au contraire à montrer que ce chant fut jadis un chant orné et vocalement engagé. Les premiers manuscrits (Xe s.) font en effet état d’un geste vocal complexe et fort savant, ce qui laisse deviner d’ailleurs l’excellence de la formation que recevaient les chantres.

Il est pourtant un point sur lequel les sources sont muettes, c’est celui du tempérament : quelles échelles utilisaient les chantres au Moyen Âge ? Quand on sait l’importance que revêt la justesse d’intonation tant vocale qu’instrumentale dans toutes les traditions orales du monde entier, il paraît difficile de contourner la question en se contentant d’une échelle tempérée.

Un nouveau type d’écoute s’avère ici nécessaire, où justesse modale, rythmique prosodique et dynamique vocale se combinent en un geste vocal vivant, tel que le suggèrent les premiers manuscrits grégoriens.

Les élèves de ce cours sont ainsi amenés à faire l’expérience concrète de ce qu’a pu être l’art des chantres médiévaux. Les pièces du répertoire grégorien leur font découvrir un geste vocal vivant tel qu’on le trouve encore pratiqué dans les traditions orales d’autres cultures et tel qu’il est suggéré par la graphie même des premières sources manuscrites.

Cours niveau 2, perfectionnement

Ce cours accueille les élèves possédant les connaissances du niveau 1 ainsi qu’une certaine pratique du chant.

Pour pouvoir travailler de façon autonome, ils apprendront à maîtriser la technique vocale appropriée, le solfège modal sur écriture neumatique, la justesse d’intonation, la lecture des textes latins avec leur rythmique prosodique.

Le chant modal à l’unisson comporte un haut niveau d’exigence : toute approximation dans l’intonation, toute maladresse dans l’ornementation peut, par exemple, affecter la cohérence du chant et nuire à sa crédibilité.

Ce cours, s’il est relayé par un travail personnel entre les sessions, permet d’accéder à une véritable pratique vivante du chant grégorien.

Des pièces du grand répertoire servent de support aux exercices individuels et aux exercices en chœur.

Pour les élèves qui ont atteint un niveau de maîtrise suffisant, un concert de fin de stage pourra être envisagé.

Chaque journée de cours débute par 1h de pratiques somatiques animée par Yves Massarotto (pédagogue de la danse).

Informations

Dates  :

  • 1 et 2 octobre 2022
  • 29 et 30 octobre 2022
  • 26 et 27 novembre 2022
  • 3 et 4 décembre 2022
  • 14 et 15 janvier 2023
  • 18 et 19 février 2023
  • 8 et 9 mars 2023
  • 12 et 13 mai 2023

Horaires  :

  • 9h00 – 10h00 : pratiques somatiques
  • 10h00 – 12h00 et 14h00 – 18h00 : chant grégorien

Lieu :

  • Cité des Arts (CRR), salle Arnaut de Mareuil, 13 avenue du Professeur Grasset, 34090 Montpellier

Contact : Gisèle Clément – 06 70 74 19 20 – contact@cimmedieval.org

Tarifs

  • Normal, frais pédagogiques : 760 € + 15 € d’adhésion au CIMM
  • Réduit, frais pédagogiques : 540 € + 5 € d’adhésion au CIMM
  • Étudiants du département Musique et Musicologie de l’université Montpellier 3 et du CRR de Montpellier : exonérés des frais pédagogiques + 5 € d’adhésion au CIMM

 

Cours niveau 3 : 

cours individuels destinés aux chanteurs ayant suivi le niveau 2.

Dates :

  • 3 octobre 2022
  • 31 octobre 2022
  • 28 novembre 2022
  • 2 décembre 2022
  • 16 janvier 2023
  • 20 février 2023
  • 10 mars 2023
  • 14 mai 2023

Horaires  :

  • Entre 9h et 13h

Lieu :

  • Cité des arts (CRR) ou Maison des chœurs à confirmer

Contact : Gisèle Clément – 06 70 74 19 20 – contact@cimmedieval.org

Tarifs 

  • Étudiants du département Musique et Musicologie de l’université Montpellier 3 et du CRR de Montpellier : exonérés des frais pédagogiques + 5 € d’adhésion au CIMM

Biographie :

Parallèlement à des études de philosophie et de théologie, Damien Poisblaud se passionne très tôt pour la restauration du chant grégorien. Le style d’exécution du grégorien qui s’est imposé au XXe siècle le convainc très tôt de la nécessité de replacer ce chant dans une vraie tradition orale et d’en renouveler entièrement les procédés vocaux. Cette approche par imprégnation lui semble la seule capable de rendre véritablement compte de la complexité et de la précision des premiers manuscrits musicaux d’Occident. Il chante durant plusieurs années avec l’ensemble Organum. Ses nombreux concerts, stages et master class, ses conférences et ses interventions lors de colloques universitaires l’ont fait connaître comme l’un des meilleurs spécialistes du chant grégorien à l’heure actuelle. En 2000, avec son ensemble Les Paraphonistes, il dirige le projet européen des neuf villes de la culture Codex Calixtinus. En 2008, il crée dans le Var, en même temps qu’une classe de grégorien au Conservatoire de Toulon, un nouvel ensemble Les Chantres du Thoronet autour de son festival grégorien de l’Abbaye, ensemble avec lequel il a entrepris une importante série d’enregistrements, dont les Grands Offertoires grégoriens. En 2011, il participe à Walls & bridges à la New York Public Library. Depuis 2013, il intervient dans le cadre du GREAM (Université de Strasbourg), en collaboration avec Jacques Viret. En 2016, avec Gisèle Clément, il entreprend un cycle de classes grégoriennes en lien avec le CIMM – Du ciel aux marges et le département Musique et Musicologie de l’université Paul-Valéry Montpellier 3.

https://www.facebook.com/profile.php?id=100015318097829