28 juin 2018

La Douce Semblance… Ensemble for medieval music (dir. Brice Duisit)

La chanson d’amour monodique française au XIVe siècle

Invisible, noyé dans les multitudes de formes, de styles, de langues et de dialectes que la chanson courtoise a empruntés, ce contact avec une tradition poétique lyrique séculaire est primordial pour restaurer l’influence du genre dans le processus de la création musicale du XIVe siècle. Le corpus comprend les pièces monodiques de Jehan de Lescurel, du Roman de Fauvel et de Guillaume de Machaut. Bien qu’ayant toujours fait l’objet d’études séparées, ces trois ensembles de pièces appartiennent au même genre. Les aborder comme tels permet de les rétablir dans la longue tradition de la poésie lyrique médiévale et de mesurer combien cette place est prépondérante dans l’univers musical d’un XIV e siècle que nous percevons pourtant comme essentiellement polyphonique. Qui plus est, les chansons de Guillaume de Machaut nous sont parvenues dans la notation de l’Ars nova, plus proche de notre écriture musicale moderne et des certitudes solfégiques mais qui nous éloigne des principes véhiculés par la tradition de la chanson courtoise et des interrogations suscitées par la notation franconienne. Retrouver la conscience de la tradition c’est rendre à l’œuvre de Machaut ce qui ne transparaît pas dans le manuscrit : un système modal, une ornementation, un tempérament, des rythmes, des altérations…                                                                                                                                                                              © Robin H. Davies

Une vièle à archet spécifique a été commandée à l’archéo-luthier Olivier Féraud.

Equipe artistique :

  • Brice Duisit chant, vièle à archet & direction artistique
  • Estelle Nadau chant
  • Cristina Alis Raurich organetto
  • Florent Marie luth médiéval

La Douce Semblance… Ensemble for medieval music – Brice Duisit

La Douce Semblance… est un ensemble à géométrie variable dédié à l’interprétation des musiques médiévales.

Sous la direction de Brice Duisit, il regroupe des musiciens professionnels de renom qui mettent leur talent et leur professionnalisme au servie d’une re-interprétation des répertoires anciens.

L’ensemble est conçu comme un atelier d’application de travaux musicologiques novateurs où les musiciens travaillent sous la forme de sessions en résidences d’artistes.